- 4 Commentaires -

Laisser un commentaire

  • On a tous en nous... et dans de vieux cartons quelques une de ces images ! Mémoire, collective et privée, mise en scène au grand jour.Je te souhaite une très belle exposition.
    Bien à toi
    michèle

  • Lors des parcours spontanés dans les boites d’archives intimes nous sommes souvent confrontés à des objets précieux de la mémoire collective, ici je vois un bon exemple. Toutes ces cartes postales dénichées en brocantes et stockées que je conserve sans but précis vont certainement sortir des boites ce WE, je pourrai observer ces images avec un regard subtilement modifié !
    J’ai hâte de voir les fonds de Grisolles revisitées en mode "contemporain".

  • Bonjour l’artiste,

    Je viens de tout tester. Sur mon navigateur Firefox cela ne fonctionne pas, sur Chrome, j’ai pu tout tester, pas encore vu sous Safari, les autres, je m’en fou ;.)
    Des voyages, j’ai beaucoup pensé à mon blog en découvrant ce projet et à "Transport d’images", une partie de mon diplôme à l’Ensba de Paris, et "Mondo" une vidéo depuis une entreprise en banlieue Nord de Paris. L’ensemble se nommait "Les grandes vacances" et 45 minutes de "Vidéo Tonic" devait être la salle de danse dans le noir après la salle de documentations. Vu quelques images personnelles mais si peu dans Grisolles.cc, à travers des lunettes, un lieu pour pigeon ? Un pigeonnier ? Des décors et costumes, des cartes de guerres, de vues anciennes, de femmes aussi et leurs métiers. J’aime beaucoup quand on rentre par une porte pour découvrir ce qu’il y a dedans, des vieux trucs, chiner, farfouiller. Je croyais avoir raté le vernissage et j’ai tapé l’adresse. Mais je viens de m’apercevoir en relisant la carte reçu de l’artiste, que c’était vendredi, dans 2 jours. Alors je suis en avance ? Comme toujours ;.) C’est un message de Limoges, depuis un ordinateur en très bonne définition, un mac, dans un bazars monstre (mon bureau) mais isolé du reste, vues sur la neige qui n’arrête pas de tomber, avec plusieurs plantes vertes, il fait déjà nuit. J’ai échangé avec un ami qui est en Roumanie et de mon catalogue "Resign" réalisé en partie avec des vues de la ville Grenoble. Il y avait un téléphérique, quelque chose du collectif Téléférique. Et pourtant, nous n’avions jamais pris de Téléphérique tous ensemble. Aujourd’hui la neige et mon ami revenait d’un périple roumain et d’un téléphérique. Quelque part, j’étais là. Quelque part, je vous souhaite un beau vernissage. Je ne me souviens plus avoir assisté à un vernissage de l’une de vos expositions, peut-être il y a une dizaine d’années, je ne sais. Mais je vois que quelque part, dans vos projets, je ne suis pas très loin. Bien à vous.

    L’oiseau d’une île salutaire en voie de guérison.

  • Magnifique !
    très beau travail de collecte et de compilation de cartes postales et de belles photos, dont certaines, à la faveur d’un ciel magnifique, ont une intensité "magnétique" :-)

Qui êtes-vous ?
Votre message